Thème: Roman Contemporain
Et soudain la vie bascule

Format de lecture : Ebook

Maison d’édition : Auto édité

 

Date de parution : 3 Juin 2018

Prix 
: 9.50 €

Résumé:

Maeva est une jeune adolescente de treize ans pleine de vie. Elle déborde d’énergie et pratique intensément le sport depuis quelques années. Elle a commencé à l’âge de cinq ans. Emplie de motivation et talentueuse, elle a intégré une section sport études ayant pour objectif d’accéder au plus haut niveau, c’est-à-dire le pôle France. Ses disciplines de prédilection sont le hand-ball, et l’athlétisme, et, surtout, c’est bien plus qu’une passion, c’est sa raison de vivre. Un jour, elle surprend une conversation entre sa mère et sa grand-mère qui va la bouleverser. Elle quitte le domicile précipitamment et — en une fraction de seconde —sa vie, ainsi que sa famille, va voler en éclat.

 

Mon avis :
J’ai connu ce roman par l’intermédiaire de ma partenaire Bookdream .
Sa chronique sur ce roman m’avait interpellée, et j’ai donc demandée à l’Auteure de pouvoir en faire un service presse également. Elle a gentiment acceptée, merci encore 🙂

Pour moi, ce roman se compose en deux parties :

La première partie relate de la vie de Maeva avant le drame. On apprend à la connaitre, savoir quelles sont ses passions, son caractère, comment est Maeva dans la vie de tous les jours.

La deuxième partie, est comment se déroule la vie de Maeva depuis le drame. Comment va t’elle s’en sortir? Si elle va se battre ou baisser les bras? Si sa famille sera toujours son premier soutien, et surtout si son petit ami sera toujours à ses côtés malgré ça…

Dans ce roman, il y a plusieurs protagonistes, Maeva au caractère bien trempé, sa jumelle Laurie plus réservée mais fourbe dans la première partie. (Elle se dévoilera beaucoup plus après le drame). Théo, le petit frère capricieux, prêt à tout pour défier l’autorité parentale de ses parents, et surtout une complicité fusionnelle avec Maeva qui va être mise à rude épreuve. Nina, la maman infirmière, débordée de devoir tout gérer pour ses 3 enfants puisque son ex-mari est absent et se repose totalement sur ses épaules. La mamie un peu mi-figue / mi-raisin et les collègues de Nina.

Les caractères de Maeva et de Théo m’ont vraiment mise hors de moi, le manque de respect envers leur maman m’a vraiment scotchée !
Mais dit-on pas que le caractère fait la force?

Ce roman est une sacré leçon de vie que nous présente l’Auteure. (Rappelons que ce n’est pas une autobiographie 😉 )

Maeva va nous prouver un peu plus au fil du récit que si l’on s’accroche à ses rêves, on y arrive à décrocher les étoiles. Le temps de ré-adaptation est long, mais sans force de caractère on baisse vite les bras.

Cette lecture pour moi, a été émouvante, épanouissante, elle m’a donnée envie de m’accrocher à mes rêves et que quoi qu’il arrive dans la vie il faut toujours se battre pour réussir. Même si j’ai dû faire beaucoup de pauses dans ma lecture tellement je pleurais ou j’étais en colère…

Encore merci à l’Auteure pour ce service presse, et encore bravo pour son oeuvre.

On se retrouve pour le tome 2 🙂

A vous, lecteurs, n’hésitez pas à la suivre sur sa page FB 🙂

 

Mademoiselle B.